1- Comment réduire sa facture d’énergie sans dépenser ?

Pour réduire votre consommation énergétique, à part le changement de certains matériels domestiques employés, pouvez le faire en modifiant seulement quelques unes de vos routines. Pour cela, voici quelques astuces afin de vous aider

Fabriquer une rallonge soi-même – Astuce Bricolage

Fabriquer une rallonge soi-même – Astuce Bricolage: Pour fabriquer une rallonge soi-même, il faut se munir d’une prise électrique, d’une pince, d’un tournevice

 Débrancher les appareils : ceci est dédié particulièrement quand vous allez faire des vacances en vue d’empêcher les charges fantômes.

 Eteindre vos appareils électriques : la télévision, l’ordinateur, l’amplificateur ou autres, ces appareils consomment sans cesse de l’électricité même s’ils sont en mode veille.

 Ne laissez pas vos robinets et tuyaux qui fuient, et réduisez la durée de vos douches.

 Vérifiez que la température du réservoir d’eau chaude demeure à 60°C pour éviter la formation de tartre et de bactéries.

 Utilisez judicieusement votre lave-vaisselle, démarrez-le seulement quand il est rempli au maximum.

 Diminuez un degré Celsius la température de votre chauffage, et vous constatez l’incroyable économie que cela donne (5 à 7% sur les coûts de chauffages).

Il existe un bon d’astuces mais en pratiquant celles qui sont citées ci-dessus.

2- Insonorisation des compteurs électriques

Il se peut que vous veniez d’aménager, le compteur électrique crée un bruit assourdissant dans votre nouvelle résidence, et pour cela un simple geste peut l’arrêter dans l’immédiat. Dans un embarras pareil, votre unique envie est de cacher ce compteur et par la même occasion d’atténuer ce bruit gênant. Sur ce, il vous suffit fabriquer une caisse en bois que vous tapissez à l’intérieur de 5 centimètres de laine de roche. Ensuite, il ne vous reste plus que recouvrir le compteur en question. Si vous n’êtes pas spécialiste en bricolage, faites à des experts spécialisés pour l’effectuer, et le coût de sa fabrication n’est pas cher. Et si vous avez de doute sur le risque de surchauffe de la ventilation, n’ayez plus crainte car aucun risque de surchauffe se passera dans ce cas. En outre, contactez votre fournisseur d’énergie afin de changer le compteur si le bruit n’est toujours pas calme.

3- Les causes majeures des surchauffes électriques

En général, les causes majeures produisant des surchauffes électriques dans une installation sont :

 La surcharge électrique : elle se présente quand le circuit électrique est trop sollicité par trop d’appareils électriques en même temps. Ainsi, les rallonges électriques et les blocs multiprises supportant quatre ou voire huit appareils à la fois sont aussi source de surcharge. Cette surcharge entraine le réchauffement interne du circuit électrique en allant jusqu’au effondrement des plastiques en contact.

 Les arcs électriques : ils se manifestent quand la gaine isolante des fils électriques est abîmée. Les vielles connexions ou les connexions électriques mal entretenues et négligées sont également l’origine des arcs électrique. Il suffit juste une seconde à un arc électrique d’enflammer un câble.

 Le court-circuit : il engendre une surchauffe électrique très rapide, et provoque une augmentation de l’intensité du courant qu’il peut entrainer la destruction des conducteurs par explosion. Si par malheur un matériau inflammable est aux environs, un commencement d’incendie peut être provoqué.

4- Comment lutter contre les surchauffes électriques

Jusqu’ici l’utilisation d’un para-sur-tenseur est la méthode la plus répandue pour être à l’abri des surchauffes électriques. Le para-sur-tenseur s’installe dans l’entrée principale afin de protéger tous les systèmes électriques de votre habitation en arrêtant la surtension, donc les surchauffes. Ce para-sur-tenseur est différent de celui qui se place aux multiprises qui ne protège que les appareils connectés aux multiprises. Même à une entrée électrique déjà existante, vous pouvez ajouter un para-sur-tenseur. Lors d’un remplacement d’un panneau électrique, il est possible aussi de bénéficier un para-sur-tenseur pré-intégré pour éviter toute défaillance dangereuse de votre système électrique. Mais à part ce para-sur-tenseur, d’autres technologies peuvent être nécessaires pour lutter contre les surcharges et les autres risques concernant les montages électriques comme l’interrupteur différentiel, une rallonge à disjoncteur, le détecteur d’arc électrique, le disjoncteur. Et pour plus d’information, n’hésitez pas à contacter votre fournisseur pour se renseigner et pour connaitre les recommandations bon-à-savoir.

5- Les recommandations contre les surchauffes électriques :

Pour se mettre à l’abri des accidents électriques, il est important d’avoir des installations électriques saines et bien entretenues. Donc, appelez un expert et certifié ayant de bonnes habitudes d’utilisation de votre courant électrique pour effectuer une vérification régulière de votre installation. Voici les recommandations pour cela :

 Effectuer contrôle de votre système électrique par un émérite

 Eviter d’employer des nombreuses rallonges et des multiprises surchargées

 Réparation directe d’un appareil défectueux par les spécialistes

 Nettoyage de façon régulière des prises des appareils qui en contiennent

 Eviter de mettre un passage d’une rallonge sous le tapis

 Ne jamais user une rallonge pour alimenter les gros appareils et ne jamais peindre ou colorer avec d’autres produits les installations électriques

 Il faut maintenir la porte du tableau électrique fermée pour empêcher la poussière et l’humidité d’endommager les contacts électriques.

 Eviter l’emploi des rallonges enroulées sur elles même car elles dégagent de la chaleur au sein de l’enroulement et crée par la suite une surchauffe électrique

6- Pourquoi installer une fournaise électrique ?

Si vous souhaitez opter pour l’utilisation d’une fournaise électrique neuve, faites appel à des électriciens certifiés pour plus de garantie dans l’installation. Un amateur n’arrivera pas à l’installer chez vous, car il faut que la charge de chauffage soit adéquate à la superficie de la maison où l’on veut l’installer. Comme avantage principal dans l’utilisation d’une fournaise électrique, vous aurez la possibilité de passer des hivers bien chauds, en prenant compte de vos besoins et de votre budget : même les experts confirment cet avantage. En comparant aux autres fournaises (au mazout, au propane ou au gaz), le coût d’installation d’une fournaise électrique est le moins élevé. De plus, pour votre petite épargne, sachez qu’après le gaz naturel, c’est l’électricité qu’est considérée, de nos jours, le moyen le plus économique pour se chauffer. Et peu importe le type d’énergie que vous choisissez à cette fin, les appareils da chauffages représentent environ 50% à 60% de votre consommation d’énergie.

7- Quel est le meilleur le choix de fournaise électrique ?

Avant d’entamer dans la sélection définitive de votre fournaise électrique, il faut prendre en compte tous vos besoins et votre budget. Sur le marché actuellement, il en existe beaucoup mais c’est vous de choisir celle qui convient à votre situation. Bonnes pour l’environnement, les fournaises électriques ECM sont des modèles très choisis. Elles sont alimentées par une énergie propre et renouvelable, et équipées de moteur à vitesse variable. Ces fournaises vous donnent la possibilité de bénéficier une puissance de chauffage rêvée puisque le contrôle de la puissance du chauffage est faisable. Ainsi, les fournaises électriques équipées d’un moteur à vitesse multiples ou vitesse variable sont très silencieuses, donc ce n’est pas du tout dérangeant vis-à-vis des voisins ou pendant votre sommeil, et bien évidemment, elles ajoutent grandement au confort. Avec les fournaises électriques ECM, l’émission de suie dans l’aire est absente. Elles améliorent la qualité de l’aire dans votre maison grâce à des filtres contrôlant les poussières ambiantes.

8- Installation électrique

Normalement, votre installation électrique intérieure est composée d’un tableau électrique et des éléments complémentaires. Le tableau électrique regroupe toutes les commandes de coupure de circuits et les systèmes de protection de ces circuits car chacun d’eux a une seule fonction identifiée : chauffage, éclairage… C’est donc le responsable de la sécurité de l’installation ; il a deux sortes de disjoncteurs tel le disjoncteur principal et le disjoncteur divisionnaire, le disjoncteur principal a pour rôle de commander et de protéger en cas d’anomalie électrique, de généraliser l’installation de prises de terre et les dispositifs de protection différentielle et le disjoncteur divisionnaire occupe la fonction de protecteur de l’installation contres les courts-circuits et les défauts à la terre ; les fusibles protègent aussi contres les courts-circuits et les surcharges, ainsi que tout défaut d’isolement ; les fils électriques doivent être protégés par des conduits, moulures ou plinthes en bon état et hors d’accès. Ils doivent être proportionnels à l’intensité du courant qui les traverse.

9- Comment savoir si des travaux sont vraiment nécessaires dans votre installation ?

Si vous vous interrogez sur la sécurité de votre installation électrique, propriétaire ou locataire, faites une évaluation afin d’éradiquer ce doute. Et comment évaluer votre installation électrique?

Deux méthodes s’ouvrent à vous pour l’effectuer :

 Le cyberestim : c’est une évaluation par internet des parties visibles de votre installation électrique. Il offre l’obtention d’une première évaluation de son niveau de sécurité à partir de photos prises par vous.

 Le diagnostic confiance sécurité, il permet de connaitre avec précision le niveau de sécurité de votre installation électrique et la nature des travaux à envisager.

Si vous avez déjà passé à un de ces stades, vous avez obtenu des résultats méritant une petite rectification, vous pourrez ensuite contacter un installateur électricien de votre choix afin de réaliser les travaux de remise en sécurité de votre installation. Donc, ne laissez pas votre demeure montrant des risques manifestes pour votre sécurité.

10- Les points essentiels sur la sécurité d’une installation électrique

Pour assurer la sécurité entière de maison et celles de vos voisins, plus précisément pour éviter des incendies, voici les matériels électriques et précautions que vous devez absolument respecter dans votre installation :

 La présence d’un appareil général de commande et de protection de l’installation dont l’accès doit être pas compliqué.

 La présence d’au moins un dispositif de protection différentielle de sensibilité appropriée aux conditions de mise à la terre.

 La présence sur chaque circuit, d’au moins un dispositif de protection contre les surintensités à la section des conducteurs.

 L’existence d’une liaison équipotentielle et le respect des règles liées aux zones dans chaque local contenant une baignoire ou douche.

 Il ne faut jamais toucher les éléments sous tension pouvant entrainer l’électrocution et de tout matériel vétuste ou inadapté à l’emploi.

 Les conducteurs doivent être protégés par des conduits, moulures ou plinthes en matière isolante.

Vos dernières recherches sur 1- Comment réduire sa facture d’énergie sans dépenser ? : electricien recherche emploi Maisons-Laffitte, artisan electricien bordeaux, devis travaux electrique 92400, implantation electrique, sous traitance electricite Villabe 91100, emplois electricien batiment, devis electrique Sarcelles 95, electricien noisy le grand, electricien auto lyon Vaureal , electricien depannage, devis travaux électricité 77290, devis electricite batiment, installation électriques Carrieres-Sur-Seine 78420, photo électricité, schema electrique maison Courtry 77, mise en service électricité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *