1. Le circuit électrique

Le circuit électrique regroupe tous les composants électriques tels que les prises, les interrupteurs, les éclairages, etc., et les conducteurs. Il existe plusieurs schémas de circuit électrique, comme ceux avec des prises de courant, le montage simple allumage, le montage double allumage, le va-et-vient, le télérupteur, le montage pour sonnerie, et la minuterie. Il y a également les circuits électriques spécialisés, conçus pour l’accordage des appareils électroménagers trop puissant. Ce type de circuit doit être conforme à certaines normes. Une habitation doit contenir au minimum 4 circuits spécialisés: un circuit de 20 à 30 A pour les plaques de cuisson et les cuisinières, et trois circuits spécialisés de 16A pour les lave-linge, les sèche-linge, les lave-vaisselle, et le four. Le congélateur nécessite une sécurité renforcée, et doit être sécurisé avec un disjoncteur différentiel de 30mA. Le chauffe-eau électrique, la chaudière, la climatisation, la pompe à chaleur, les radiateurs de salles de bains peuvent être alimentés par un circuit spécialisé.

Comment mettre un tableau ?

Tout le monde aimerait en savoir plus dans le domaine de l’électricité et voir en vidéo comment pratiquer certaines interventions qui expliquent comment faire et comment fonctionne les éléments électriques. Il suffira de parcourir nos pages sur notre site pour en apprendre dans les détails. Nous vous conseillons cependant de faire appel à de vrais professionnels pour mettre en pratique un dépannage ou une installation qui pourrait paraitre simple mais peut s’avérer dangereuse malgré tout.

2. Le tableau électrique

Le tableau électrique est le noyau central de l’installation électrique d’une maison ou d’un immeuble. Il occupe plusieurs fonctions, dont le regroupement des circuits électriques, afin de faciliter la gestion des lignes électrique, il accueille les organes de sécurité, de sectionnement des circuits. Le tableau électrique est également le point de contrôle des circuits liés à la domotique. La majeure partie des tableaux électriques sont constitués de compartiments d’une dimension standard. Il se fixe en général sur les rails internes du tableau. Le nombre de modules détermine la largeur du tableau. Il est idéal de choisir un tableau pré équipé, un tableau nu, et un coffret étanche. Le mieux est de prendre un tableau plus grand pour prendre en charge tous les besoins à venir. Le tableau électrique ressemble à un coffret où se réunissent plusieurs modules tels que le disjoncteur, la sonnerie, la lampe de secours, etc. Il est installé à l’intérieur des murs d’un appartement ou d’une maison.

3. Le disjoncteur

Le disjoncteur sécurise l’installation électrique d’une habitation ou d’un bâtiment. Il provoque l’arrêt d’urgence de circuit électrique en cas de problème de surtension. Le disjoncteur est choisi par l’usager. Il doit déceler les surplus de puissance par rapport à celle qui est choisie par le consommateur. Il est important de choisir un appareil certifié NF-USE. Vous avez le choix entre un disjoncteur magnétothermique qui est intègre une protection thermique contre les surcharges et les court-circuit, et les disjoncteurs magnétiques. Il y a également le disjoncteur électronique qui gérera les court-circuit et les surcharges. Il dispose d’un écran de réglage et de paramétrages. Le prix d’un disjoncteur phase + neutre avec un seul module varie de 3 € à 10 €.

4. Le disjoncteur différentiel

Le disjoncteur différentiel sécurise les habitations des surcharges et des court-circuit, et protège également les personnes des possibles électrisations. Le seuil de déclenchement est évalué selon les fuites de courant. Pour les installations domestiques, une sensibilité de 30 mA est nécessaire. Le disjoncteur différentiel s’installe entre la ligne à protéger et le disjoncteur général. L’installation d’un disjoncteur différentiel est requise pour protéger les appareils à risques tels que les congélateurs, l’alarme, les équipements informatiques, etc. Le disjoncteur différentiel gère le circuit qui protège les appareils en cas de coupure. S’il y a un dysfonctionnement de l’appareil, une partie du circuit électrique est mis hors tension. Le disjoncteur différentiel dispose d’un bouton test afin d’attester le bon fonctionnement de l’appareil. Il faut compter entre 80 et 150 € pour un disjoncteur différentiel.

5. L’interrupteur différentiel

L’interrupteur différentiel sécurise l’installation électrique d’une maison ainsi que ses occupants en cas de problème d’électricité. Il complète le réseau terre de l’installation électrique. Le dispositif aide à isoler manuellement le reste du circuit électrique en cas de dysfonctionnement. Il s’agit en effet d’un dispositif de sectionnement lors d’une coupure de courant inopinée. L’interrupteur différentiel doit être installé entre les disjoncteurs divisionnaires et le disjoncteur général. Malgré qu’il ait les mêmes fonctions que le disjoncteur différentiel, il ne peut pas le remplacer, du fait qu’il ne détecte pas les surcharges électriques et court-circuit. Cependant, l’interrupteur différentiel est doté d’un bouton-test qui permet de s’assurer qu’il fonctionne correctement. II y a différents types d’interrupteurs différentiels, dont le type AC, utile pour les installations standard. A sécurise les circuits spécialisés de lave-linge, cuisinières, plaques de cuisson, le type B pour les installations des courants continus. Les interrupteurs différentiels sont soumis aux normes NFC 15-100

6. Le fusible

Le fusible est un dispositif qui protège une installation lors des éventuelles surcharges électriques. Chaque secteur de chaque installation électrique est composé d’un fusible ayant la même intensité que la ligne à supporter. Une surcharge survient quand l’intensité du courant dépasse les capacités de l’installation électrique. Le fusible est constitué d’un fil de plomb qui s’intègre au circuit d’entrée du secteur. Le plomb fond en cas de surtension et le courant est automatiquement coupé sur le secteur concerné. Un tableau électrique est constitué de plusieurs fusibles pour sécuriser chaque ligne électrique de la maison. Certains appareils électriques également dotés d’un fusible. Il existe des fusibles de 10A, de 16A, de 2A et de 32A. Les fusibles doivent être conformes aux normes CEI 60269, ainsi qu’aux normes CEI qui sont réparties selon le temps qu’ils prennent pour couper le courant.

7. L’interrupteur va-et-vient

L’interrupteur va-et-vient facilite l’allumage et l’extinction d’une ou plusieurs lampes depuis plusieurs endroits. Le dispositif est idéal pour les couloirs et les halls à deux entrées. Il existe des interrupteurs sans fil, faciles à installer. Le câblage est similaire à ceux des interrupteurs du classique. L’émetteur est très plat qu’il n’est pas nécessaire de l’encastrer dans le mur. Il s’intègre facilement à toutes formes d’interrupteur et de récepteur. Le prix des interrupteurs va-et-vient varie entre 2 et 30 euros selon le modèle et la marque. N’hésitez pas à demander conseils aux professionnels du bricolage si vous avez besoin d’aide sur le choix du bon interrupteur. L’installation d’un interrupteur va-et-vient ne demande pas la modification du mur. Le câblage du récepteur se fait comme un interrupteur classique et l’émetteur se fixe une paroi.

8. Le compteur électrique

Le compteur électrique fait partie du circuit électrique. Le compteur électrique est utile pour mesurer la quantité d’énergie électrique qu’un foyer, un local industriel, une école, etc., consomment durant une journée, une semaine, un mois, un an. L’énergie consommée est évaluée par heure en kW, selon la puissance et le temps d’utilisation. Il y a plusieurs modèles de compteurs électriques. Les électromécaniques sont les plus anciennes. Ils se reconnaissent par les roues visibles sur leur façade. Viennent ensuite les compteurs électroniques qui sont peu volumineux et dotés d’un affichage mécanique ou en LCD. Il y a également les compteurs modulaires qui disposent d’un système de mesure électronique et un affichage numérique et manuel. Les constructeurs envisagent déjà la conception d’un compteur électrique plus intelligent et plus performant, afin de mieux gérer la consommation électrique.

9. Les prises électriques

Les prises électriques facilitent l’alimentation en électricité des équipements mobiles, comme les lampes, les appareils électroménagers les lampes ou les appareils informatiques. Les prises ont presque les mêmes structures avec un socle, qui se fixe sur les murs ou le sol, pour permettre la liaison électrique entre les câblages et les appareils. Elles sont en général de 220 V et 16A, avec deux alvéoles circulaires pour le neutre et la phase, ainsi qu’une broche de terre en saillie. Il existe également des prises avec alvéoles rectangulaires, sans saillie, etc. Les bonnes prises doivent comporter des systèmes de protection contre la pénétration d’éléments liquides et solides pour prévenir les dangers. Les prises électriques doivent se conformer à la norme NFC15-100 et étanches. Toutes les prises électriques doivent avec un indice de protection d’un nom d’IP à 2 chiffres qui définira son niveau de sécurité contre la pénétration des corps liquides et solides.

10. Les gaines électriques

Les gaines électriques servent à protéger les câblages. Aucune règle n’indique le nombre de films qui devrait contenir une gaine. Il y a de deux types de gaines électriques. Cependant, la gaine électrique ICTA permet de regrouper plusieurs types de films et de les encastrer dans les murs. Ce type de gaine a un petit diamètre et sert de conduit isolant. Elle est commercialisée sous forme de couronne, sous différentes dimensions de 16 mm, de 20 mm, de 32 mm. Pour favoriser le passage du fil, il faut employer un tire-fils. L’utilisation de la gaine électrique GTL (Gaine Technique Logement) est obligatoire pour tous les logements neufs. Elle rassemble toutes les arrivées des courants forts, et des courants faibles. Cette gaine ne protège pas les câbles, mais constitue un centre de regroupement du système électrique. L’installation de cette gaine doit se faire avec un panneau de contrôle, d’un tableau de répartition, d’un coffret de communication, de socles de prises de courant.

Vos dernières recherches sur 1. Le circuit électrique : recherche emploi electricien batiment La Celle-Saint-Cloud, entreprise electrique, formation installation électrique 78130, entreprise électricité, dépannage électrique Magny-Le-Hongre 77700, montage prise de courant, materiel electrique Montgeron 91, caisse a outils electricien complete, electricite de france Eragny , tarif electricien prise, renover une installation electrique 95160, devis travaux electrique, éléctrique Paris 2 75002, electricien noisy le grand, electricien tarif Villeneuve-Le-Roi 94, électricité prise de courant