1- Prévention des bris de matériel électrique :

Pour éviter à des bris électriques causant des incendies, la prévention s’avère meilleure solution jusqu’ici, car avec le temps, certains systèmes électriques se détériorent. C’est donc nécessaire de faire des entretiens préventifs. S’il y a une brûlure sur le plastique d’une prise d’électrique, il faut cesser aussitôt l’usage de cette prise. C’est encore mieux de désactiver la distribution électrique dédiée au secteur concerné par cette prise murale ou le panneau électrique. Dans ce même cas, il y a de fortes chances qu’un câble électrique à l’intérieur de la prise aura subi une surchauffe et que ce câble soit endommagé. Avant toutes choses, il faut vérifier les composantes électriques, s’elles sont bas de gamme ou non conformes ou mal installées qui pourraient causer de l’usure aux composantes telles que les interrupteurs, les gaines isolantes, les fils et les boitiers. Confier à un électricien certifié d’occuper cette tâche à votre place si vous êtes néophyte en électricité.

Installer une suspension luminaire plafonnier lustre poser sur douille dcl

2- Recommandations pour entretenir les matériels électriques :

Des actions simples, vous-même pouvez le faire sans appelez quelqu’un, en matière de sécurité et de prévention pour votre matériel électrique. Mais en vue d’éviter les surcharges de tensions et les bris des composantes électriques de votre système électrique, certaines habitudes doivent être prises :

-Ne jamais surcharger une rallonge notamment avec de gros appareils électriques qui consomment beaucoup d’énergie comme un climatiseur, il doit toujours être branché seul à sa propre prise électrique murale.

-Ne pas utiliser un appareil électrique dont le fil d’alimentation est certainement endommagé, tel qu’une lampe de chevet qui a été allongé avec un bout de fil et du ruban électrique. Il faut jeter ou réparer cette lampe.

-Utiliser toujours des ampoules au bon ampérage recommandé et inscrit sur la lampe servant un éclairage d’appoint dans votre logement.

-Ne jamais placer des trucs inflammables sur une ampoule qu’est en général surtout les ampoules halogènes, dégagent abondamment de chaleur.

3- Qu’est-ce qu’il faut faire en cas de court-circuit ?

Pour prévenir les court-circuit, il existe des mesures adaptées. La première chose à faire c’est de rendre au panneau de contrôle de la maison qui se situe souvent dans le sous-sol. Ouvrir le panneau de contrôle mais sans toucher à rien à l’intérieur car un risque d’électrocution pourrait être survenu. Juste déterminer le secteur touché par le court-circuit en identifiant le disjoncteur qui s’est fermé. Si le disjoncteur montre « comptoir ilot », débrancher tous les appareils électroménagers branchés de ce secteur, et fermer les interrupteurs des lustres sur ce secteur. Mais, si le disjoncteur se remet immédiatement à sa position de sécurité éteinte, vous pouvez retourner au panneau électrique et le remettre en état de marche. Ceci montre que le court-circuit est dans le câblage ou dans les composantes du circuit électrique. Dans cette situation, contacter un électricien expert pour la résoudre. Et s’il y a une exposition de câble, couper l’électricité car une décharge électrique peut être mortelle.

4- En cas de sinistre, que faut-il faire de l’installation électrique ?

Pour les non électriciens, faites appel un entrepreneur électricien qualifié afin de vous aider dans cette situation ennuyante, c’est à lui d’inspecter tous les appareils connectés touchés par le sinistre. Dans ce cas, son travail consiste à :

-Vérifier et nettoyer tous les moteurs électriques (fournaise, pompe à eau), mais en excluant les appareils électroménagers.

-Vérifier, nettoyer et remplacer si nécessaire les plinthes électriques et les chauffe-eau.

-Vérifier et nettoyer le panneau électrique.

-Procéder à au contrôle de l’isolation électrique entière.

-Vérifier et nettoyer les luminaires et les substituer au besoin.

-Vérifier le câblage électrique et remplacer le câblage approuvé pour emplacement sec qui a été submergé.

-Remplacer les disjoncteurs standards et anti-arcs, les fusils et les dispositifs anti-surtensions qui ont été submergés et les détruire car ils sont devenus dangereux d’utilisation.

-Remplacer les thermostats, les dispositifs de connexion, les transformateurs, les prises de courant, les interrupteurs et les gradateurs qui ont été.

5- Installation d’un éclairage temporaire :

Comme son nom l’indique, l’éclairage temporaire ne devrait jamais être usé en permanence à cause des risques qui pourront se passer tels que : les surchauffes, les brûlures et même les explosions étant possibles. Sur ce, c’est mieux de limiter son utilisation. Il faut penser à avoir une aide d’électricien expert pour installer un éclairage fixe et sécuritaire chez vous, si vous devrez avoir éclairage temporaire. Actuellement, certains appareils ont certaines protections contre la projection des débris, si par malheur une ampoule explosera. Pour en acheter, un bon nombre de baladeuses fluorescentes et incandescentes ainsi que des trépieds sont sur les étals des marchés, de nos jours, pour ceux qui veulent un éclairage temporaire sécuritaire.

Pour plus de garanti sur les produits à procurer, il faut choisir les appareils munis d’une certification, sinon la certification UL, et s’assurer d’observer apposer un logo de certification sur ces appareils. Donc, opter à l’installer si vos maisons sont en cours de travaux.

6- Comment effectuer un câblage électrique dans une maison timberblock ?

Lorsque le plan d’étage est élaboré et finalisé, cette maison passe au stade de la production où les pièces de bois sont isolées, sablées et pré-teintes en usine. Pour léger l’installation des fenêtres sur le chantier, des ouvertures sont pratiquées. Une fois arrivé sur place les composantes de la maison, le montage commence. Après avoir fait l’étanchéité de l’intérieur, on enchaine le travail avec le câblage électrique. Ce câblage exige une bonne maitrise, car les raccordements électriques sont difficiles sur le chantier. Pour les prises destinées aux murs extérieurs, on perce une ouverture verticale dans la face opposée de la paroi murale juste avant de la mettre en place. Les circuits sont raccordés au travers des poutrelles de plancher, après acheminés dans le mur. Quant au coffret de branchement, il faut percer et découper un rectangle dans la paroi de bois. Et enfin, pour les lampes et les interrupteurs, les fils peuvent se circuler entre les parois murales.

7- Installer soi-même son sous-compteur :

Pour poser un sous-compteur et le faire fonctionner, c’est essentiel de suivre une méthode bien déterminée. En premier, il faut couper l’alimentation générale comme pour toute modification de l’installation, et vous devez lire ainsi qu’appliquer attentivement tout ce qui est dit dans la notice. Cette précaution vous préserve face à l’électrocution. Ensuite, enchaîner l’installation avec le branchement du sous-compteur électrique tout en suivant bien évidement la notice du constructeur. Et le plan de branchement du compteur électrique doit se faire comme suit :

-Un fil neutre doit lier le sous-compteur au neutre de l’alimentation.

-Un fil neutre pour relier le sous-compteur au tableau électrique.

-Un fil de phase pour connecter le sous-compteur et la phase de l’alimentation.

-Un fil de phase lie le sous-compteur à la phase du tableau.

Toutefois, en cas d’incertitude sur les branchements à réaliser, n’hésitez pas à appeler un électricien certifié et qualifié.

8- Pourquoi installer un fusible dans l’installation électrique :

D’abord la fonction d’un fusible consiste à protéger un circuit d’alimentation vis-à-vis de court-circuit ou de surintensités causées par une éventuelle défaillance de la charge alimentée. Cette protection garantit l’intégrité et la possibilité de remise en service du circuit d’alimentation, une fois le problème résolu. Elle évite aussi les conséquences potentiellement catastrophiques que la surintensité durable ou le court-circuit procréait, à titre d’exemple : dégradation des isolants, destruction d’appareils, projection de matières en fusion, départ d’incendie, …

Son emplacement doit se faire dans le circuit définit une partie amont (que l’on veut protéger) et une partie aval (dont on redoute une défaillance). Mais, il ne faut pas croire que le fusible protège la charge alimentée car le déclenchement de ce fusible a pour origine la défaillance de cette dernière. Cependant, il existe bien des cas où certaine protection de charge est obtenue du fusible, c’est quand la charge alimentée se décompose elle-même en plusieurs éléments en série.

9- Le prix de sous-compteur et le tarif de son installation :

Ce dispositif est abondant sur les marchés, et son prix est variable. Mais, il n’est pas forcément utile dans les matériels chers et haut de gamme, car le prix moyen est entre 25 et 100 Euros, avec cette somme on peut en procurer un, de très bonne qualité. Il faut juste vérifier si le sous-compteur s’adapte au modèle du tableau électrique, s’il a le niveau que vous voulez avoir. Ainsi, il faut contrôler s’il permet de distinguer les heures pleines et les heures creuses si nécessaires, et s’il est équipé d’une fonction remise à zéro (indispensable pour un suivi de la consommation). Si vous pouvez le faire soi-même, c’est bien. Cependant, si vous devez aider par un expert, le service sera payant. En confiant la pose d’un sous-compteur à un électricien, le tarif est de 100 Euros et peut atteindre jusqu’à 200 Euros hors coût du matériel. C’est donc un surcoût qui mérite à bien rendre en compte dans votre budget.

10- Lutte contre la très basse tension :

Nombreuses sont les causes qui pourraient entrainer ce problème dans un circuit électrique, donc la seule chose à faire pour l’éviter voici quelques précautions à adopter :

-les masses des matériels électriques doivent être isolés de toutes les autres masses et ne doivent relier ni à la terre, ni à un conducteur de protection.

-Le secondaire du transformateur ne doit en aucun cas aussi toucher la terre.

-Le câblage du coffret électrique contenant la source devra être organisé pour éviter l’existence d’une contamination entre les circuits fonctionnant dans des domaines de tension différents.

Pour limiter cette très basse tension de sécurité, opter à l’utilisation des sources de sécurité suivantes sans tarder : un transformateur de sécurité conforme à la norme de votre région, un convertisseur électronique, un groupe moteur-générateur, des accumulateurs non reliés à leur chargeur, un panneau solaire non relié au réseau, une pile à combustible.

Pour plus de renseignement, il faut consulter votre fournisseur d’énergie.

Vos dernières recherches sur 1- Prévention des bris de matériel électrique : : tableau electrique Cesson, installation electrique maison, appareil électrique 78200, outil pour electricien, tarif horaire artisan electricien Paris 15 75015, depannage electrique, recherche artisan electricien Palaiseau 91, sécurité électrique, logiciel pour electricien gratuit Montgeron , appareils électriques, maintenance systeme automatisé 94500, montage électrique, artisans electricien Villepinte 93420, outillage pour électricien, outils electricien facom Vaux-Sur-Seine 78, les appareils électriques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *