Électricité

1.      Les outils d’un électricien

Installer un variateur de lumière : mode d’emploi

Comment brancher un interrupteur-variateur de lumière ? Découvrez le mode d’emploi grâce à notre expert dans la vidéo.

Il est obligatoire d’avoir des matériaux complets lors de la réalisation d’une installation électrique. Ces équipements doivent être de bonne qualité et spécialisés pour les travaux d’électricité, afin que le bricoleur puisse être en sécurité pendant la durée de l’opération. Ces outils sont : le tournevis d’électricien, le tournevis à lame isolée, le couteau d’électricien, la pince à dénuder, les ciseaux d’électricien, le marteau d’électricien, la pince à long bec, la pince coupante, la boîte à coupe ou la boîte à onglets. Chacun de ces éléments a leurs spécificités et leurs utilités. Afin de se les procurer, la visite d’un magasin de bricolage s’impose. Une fois sur place, des professionnels doivent toujours y être disponibles afin qu’il puisse vous conseiller et vous orienter sur ce qui vous convient selon les mises en place à faire en matière d’électricité.

2.      Le tournevis d’électricien

Un électricien digne de ce nom doit avoir cet outil. Ce dernier est un matériel de base, car il est indispensable même pour installer une simple fiche ou un interrupteur de fil souple. Sachant que presque toutes machines électriques ont des vis de petite taille, le tournevis d’électricien a une lame étroite. De plus, il a également une petite ampoule située dans son manche transparent. Celle-ci s’allume quand la lame est mise en contact avec le courant. En même temps, le pouce porté au sommet doit faire masse. De cette manière, le tournevis donne à son utilisateur un parfait contrôle si un conducteur est en sous-tension. À noter qu’il existe des modèles ayant une ampoule remplaçable si jamais celle-ci est grillée. Avec cet équipement, si vous êtes un électricien ou même un amateur, il vous est possible de réaliser tout dépannage au sein de votre habitation, lorsqu’un problème survient.

3.      Le tournevis à lame isolée

Cet équipement a une taille plus grande que le tournevis d’électricien. De ce fait, il a une lame plus longue et un manche plus gros qui lui permet de réaliser une meilleure coupe de serrage et de desserrage. À noter que le bout de la lame est assez étroit. Le matériel est donc polyvalent. Le plus important, c’est le fait qu’il soit isolant à cause du faite que la lame et le manche sont gainés de matière plastique. C’est là que se trouve l’importance de ce matériel, car cela empêche les risques d’électrocution lorsque vous réalisez une mise en place électrique ou bien une réparation. En effet, une remise sous tension peut avoir lieu accidentellement et vous serez ainsi protégé, ainsi que le reste du logement et tout ce qu’il contient. Avant l’achat de l’équipement, il est important de bien vérifier la qualité des éléments qui le composent afin de ne pas se retrouver avec un dispositif qui s’abîme facilement.

4.      Le couteau et les ciseaux d’électricien

Le couteau est un élément essentiel afin de pouvoir dénuder des fils. Il est muni de deux lames. Le premier est croche et la seconde est droite. De nos jours, son utilité se résume à couper les conduits semi-rigides et la gaine des câbles multiconducteurs. Ce, à cause du fait que ses fonctions ont été prises par la pince à dénuder et par la pince coupante. Mais attention, ce couteau reste indispensable, car il a quand même de petits services à rendre à son utilisateur. On peut citer parmi tant d’autres, la découpe d’un coffret d’interrupteur pour l’entrée de fil et la correction d’une moulure en matière plastique ou d’une baguette de bois. Les ciseaux quant à eux, ont une lame courte et épaisse. Ils ont donc été conçus pour couper des conducteurs ayant de fortes sections sans dégât. Grâce à eux, le travail peut se faire plus rapidement sur des petites sections. À noter qu’il existe des modèles ayant une encoche en dessous de la lame. Celle-ci est nécessaire, afin de dénuder des conducteurs jusqu’à l’atteinte d’une certaine section.

5.      La pince à dénuder

La pince à dénuder est utile afin de dévêtir le bout des conducteurs. L’âme métallique sur la longueur est indispensable au raccordement et doit être mise à nu. Sachez que ce matériel existe en plusieurs types. Il y a la pince à trois calibrés qui sert à déshabiller les conducteurs de faible section. Ensuite, nous avons la pince frontale réglable et les pinces automatiques utiles aux sections de conducteurs sans qu’elles aient besoin d’être réglées au préalable. La première est un modèle que l’on utilise couramment. Elle a une vis à molette réglable qui nous offre l’assurance de ne pas entamer le conducteur lors de la coupe de la gaine isolante. La seconde est plutôt pratique, car elle permet de réaliser rapidement une tâche. Néanmoins, elle ne permet pas une meilleure précision. Afin de la régler, elle a une molette à l’arrière de la mâchoire supérieure.

6.      La pince coupante et la pince à long bec

La pince coupante est utilisée en substituant un couteau et un ciseau d’électricien. Elle existe aussi en plusieurs catégories. Nous avons la pince à coupe frontale et la pince à coupe latérale. Cette dernière se spécifie des autres par le fait qu’elle offre des coupes précises aux conducteurs. Il y a également une autre pince que l’on dit universelle, car elle est capable de donner beaucoup de possibilités de coupe. Et puis, il ne faut pas oublier la pince coupante à lame croche qui permet de couper les câbles multiconducteurs de grosse section. En ce qui concerne la pince à long bec, son utilisation se limite seulement aux interventions fréquentes ou aux installations importantes. Elle se distingue des autres pinces, par le fait qu’elle possède un long bec qui facilite les opérations dans les lieux où les appareils à réparer ou à monter sont difficiles d’accès.

7.      Le marteau d’électricien et la boîte à coupe

Le marteau d’électricien est spécifique dans le sens où il possède un manche long de faible section. Grâce à cet outil, clouer des pointes fines devient plus facile à cause d’une panne et une frappe très resserrées. Sa conception est surtout destinée à la mise en place des baguettes clouées, de cavaliers et de pontets aussi. La boîte à coupe, quant à elle, sert lorsque l’on prévoit de faire une installation sous baguette. Cette dernière peut être faite de bois ou en matière plastique. Nommée également boîte à onglets, elle est unique, car les coupes de 45 degrés peuvent réalisées avec une parfaite précision. Elle est, ainsi, indispensable afin de relier des baguettes à angle droit.

8.      Le boîtier de lampe de poche

C’est un équipement qui sert à tester la continuité électrique d’un circuit ou d’une machine. Pour ce faire, il faut joindre le culot de la lampe à un conducteur ayant une fiche banane ou une pince crocodile. Ensuite, un même assemblage doit être réalisé au niveau du second plot de la pile. À ne pas oublier que la mise hors tension du circuit ou de l’appareil doit avoir été effectué au préalable. C’est seulement après cela que le test peut être fait. Une fois que les fiches du testeur de continuité improvisé en contact avec les conducteurs du circuit ou de l’engin en question, l’ampoule de la lampe s’allume immédiatement. Si ce n’est pas le cas, une défaillance a sûrement lieu, et il faut le vérifier. Sinon, l’aide d’un vrai professionnel est recommandée.

9.      Le contrôleur universel et le testeur de tension

Un professionnel de l’électricité doit toujours avoir en sa possession ce matériel. Ce, en raison du fait qu’il est d’un usage polyvalent. Il est utile afin de donner des renseignements en quantité sur le courant électrique. Le voltage, la résistance, l’intensité, la puissance, et encore d’autres. Lors d’une mise en place en triphasé, ce contrôleur est particulièrement indispensable afin de pourvoir donner de l’équilibre les phases. Si dans le temps, ce matériel était réservé uniquement au professionnel, de nos jours il est accessible à tous et il existe même en version abordable. Le testeur de tension est, quant à lui, un outil en forme de tournevis. Il est utilisé afin de détecter une coupure. Seulement, il ne fournit pas d’informations sur ce qui aurait pu être à l’origine de la panne. À part cela, on peut également effectuer le repérage de phase et de neutre et un test de continuité et de résistance avec l’outil.

10.  Les normes de l’installation électrique

Comme les outils sont indispensables lorsqu’on effectue des travaux en électricité, le respect des normes est tout aussi important. Il y a celle que l’on nomme NFC 15-100. Le respect de celle-ci est obligatoire pour toute installation ou rénovation électrique. De ce fait, avant de travailler, il faut tout d’abord une documentation et un schéma précis de la mise en place. Une gaine spécifique doit contenir tous les réseaux de courant. De plus, il faut que l’installation soit protégée des problèmes de l’environnement. Ensuite, il y a le diagnostic électrique. Il doit être effectué lorsque le logement a plus de 15 ans et qu’il est à vendre. Plusieurs points concernant l’électricité de cette habitation doivent être contrôlés minutieusement. Et finalement, il y a la certification électrique qui doit être faite avant la mise en route de votre installation. S’ensuit un contrôle en guise de vérification.

Vos dernières recherches sur Électricité : entrepreneur électricien Saulx-Les-Chartreux, electricité entreprise, tarif electricien prise 78340, entreprise electrique, entreprise electricité Nogent-Sur-Marne 94130, devis installation électrique, entreprise électricité Le Mee-Sur-Seine 77, électricité industriel, dépannage électricité Longpont-Sur-Orge , outillage pour électricien, installation électricité 95250, rénover installation électrique, électricité prise de courant Meaux 77100, refaire une installation électrique, renovation electrique Brou-Sur-Chantereine 77, devis electricite batiment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *